Les dates importantes en 2021 

 

Samedi 16 Janvier - Dublin

Journée exceptionnelle sur La Passe

et la Formation du Psychanalyste

_____
Samedi 22 mai et dimanche 23 mai - Gand 

Congrès de la NLS 2021

Effets corporels de la langue

_____

Vendredi 21 mai (soir) - Gand 

L'Assemblée Générale de la NLS

 

Renseignements : accueil@amp-nls.org
 


 

Intervention à l’Assemblée Générale

de la NLS le 27 juin 2020

 

Alexandre STEVENS 

 



 

Chères et Chers Collègues,

 

Au moment de prendre la présidence de la NLS je tiens à vous dire d’abord le grand plaisir que j’ai eu de travailler avec l’équipe précédente. Bernard Seynhaeve a fait franchir à la NLS une étape décisive vers ce qui est le fondement d’une école de Lacan, la formation du psychanalyste. En témoigne la formidable Journée de Gand en septembre 2019 sur la Passe et l’Interprétation.

 

Mais je veux aussi souligner le courage — je n’hésite pas sur le mot — qu’il lui a fallu pour décider d’annuler le Congrès de Gand qui devait avoir lieu ce week-end. Ce fut une décision douloureuse pour le président qui avait mis tant d’effort à nous mener à ce débat sur l’interprétation. Cela mérite notre respect.

 

Quand Bernard m’a demandé d’être vice-président il y a deux ans, j’ai immédiatement accepté, réjoui de retrouver la NLS que j’avais eu l’occasion de présider à ses tout débuts et cela m’a permis de mesurer le formidable chemin parcouru, grâce à votre travail décidé. D’une école en formation, des débats cliniques intenses du début, des premières extensions de certains groupes à la situation d’aujourd’hui qui est celle d’une école pleinement assumée dans sa fonction, de l’engagement dans la formation du psychanalyste, sans oublier une extension ample, que de chemin parcouru.

 

L’orientation politique que moi-même et le nouveau Comité Exécutif comptons donner à l’école tient en peu de mots : continuité de nos efforts pour assurer la formation du psychanalyste. Deux AE sont actuellement en exercice dans la NLS, Anne Béraud et Florencia Shanahan. Une troisième AE, Dossia Avdelidi, nommée il y a plusieurs mois déjà, doit encore nous présenter son premier témoignage. Elle pourra le faire au Congrès de l’AMP à Buenos Aires en décembre. Mais pour que son enseignement puisse se produire rapidement dans notre école, avec celui des autres AE en exercice, nous organiserons une Journée exceptionnelle sur La Passe et la Formation du Psychanalyste.

 

Je peux déjà vous annoncer que cette journée aura lieu le samedi 16 janvier 2021 à Dublin, en Irlande, en espérant que l’épidémie ne nous encombre plus à ce moment.

 

L’enseignement des AE se poursuivra également lors de leurs déplacements dans les Sociétés, Groupes et Initiatives. Cet enseignement, sous forme de séminaires, est bien sûr laissé à la liberté des AE et il se tient chaque fois sous le titre « La passe dans notre École, l’enseignement des AE » comme décidé à la dernière réunion du Conseil.

 

En parlant avec beaucoup d’entre vous j’ai pu constater que les débats de Questions dEcole” soulevaient beaucoup d’intérêt. Nous allons donc les poursuivre et les multiplier lorsqu’un membre du Comité Exécutif se déplace chez vous. Bien des thèmes pourront y être abordés. La passe, la garantie, les cartels, les admissions bien sûr, mais aussi des thèmes qui concernent plus spécialement tel ou tel groupe. Ce sont les questions liées aux distances dans les pays vastes. Ce sont aussi les pièges de l’entre soi dans les lieux plus petits.

 

Nous devrons encore débattre de la présence des corps. Le confinement dû à l’épidémie nous a confrontés à la question de l’usage d’une communication par internet en l’absence des corps. Nous devrons en tirer des enseignements sans céder à la facilité. J’ai été frappé par votre réaction à cette situation, qui a permis que l’école reste vivante malgré le confinement. Les séminaires organisés par zoom à Londres, Dublin ou Tel Aviv — et peut-être encore en d’autres endroits — ont remporté un succès inespéré. Des personnes du monde entier, venant parfois de pays où nous n’avons jamais eu aucun contact, s’y sont inscrits et ont suivi nos enseignements. Cela ouvre une responsabilité nouvelle et il faudra certainement réfléchir aux moyens de poursuivre cette action sans que la psychanalyse n’y soit diluée.

 

La formation dans l’école passe aussi par les cartels. Lilia Mahjoub avait fort insisté sur ce point lors de sa présidence et cela doit continuer à être un axe du travail dans l’école. Le cartel est le lieu privilégié de l’élaboration à quelques uns. C’est aussi un lieu éclairant sur la structure du groupe si l’on se reporte au texte de l’Acte de Fondation de d’EFP par Lacan, où il dit que  dans le cartel la “direction ne constituera pas une chefferie.” C’est un traitement des phénomènes de groupe. Il est utile de s’en souvenir.

 

La question des admissions est importante aussi pour le sérieux de l’école et la garantie que le public trouve quand il s’adresse à un psychanalyste dont le nom est repris dans notre annuaire. Nous resterons donc très exigeants dans l’admission de nouveaux membres. Mais il faut bien dire que les admissions auprès des Groupes et Sociétés ne sont pas moins importantes puisque ce devrait toujours être dans une perspective vers l’école.

 

Je peux vous assurer que le Comité Exécutif se préoccupera de chaque Société ou Groupe et veillera au développement des Initiatives, qui n’ont pas de membre parce que ce sont des lieux où notre insertion reste débutante. Nous nous y déplacerons autant que ce sera utile.

 

Nous soutiendrons aussi tous les instruments qui servent à la transmission des travaux par les diverses publications papier et online dans les groupes.

 

*     *     *

 

Avant de vous annoncer le lieu et le thème de notre prochain Congrès, je veux maintenant vous présenter le nouveau Comité Exécutif :

 

Vice Président : Daniel Roy, bien connu de beaucoup d’entre vous. Il est de Bordeaux mais il a surtout été très actif dans le Secrétariat à l’Europe de l’Est depuis les débuts de la NLS. Il s’est beaucoup occupé de nos collègues russes et c’est grâce à son travail sérieux et assidu avec nos collègues bulgares que la NLS a pu fonder un Groupe en Bulgarie.

 

Secrétaire : Els Van Compernolle, qui a été jusqu’à tout récemment la présidente du Kring et qui était co-directrice du Congrès qui devait se tenir à Gand cette année. Je sais sa capacité de travail et le tact avec lequel elle peut régler les difficultés qui se présentent.

 

Comme dans le Comité Exécutif précédent le secrétariat sera partagé avec Ruzanna Hakobyan, du Québec, qui a donc accepté de continuer avec la nouvelle équipe, ce qui me réjouit. Elle s’occupera principalement des listes électroniques — elle continuera à diffuser NLS-Press qui montre la vivacité de toutes nos équipes locales. Elle aura aussi en charge le nouveau site web dès qu’il sera en place, ce qui ne pourrait tarder. J’en profite d’ailleurs pour remercier Pamela King qui s’est beaucoup démenée pour le mener à bien et qui va superviser l’achèvement de ce site. Ce nouveau site sera, je pense, un outil remarquable.

 

Maria Cristina Aguirre, de New York, est présidente du Lacanian Compass. Elle partagera également le secrétariat, comme elle l’a fait dans l’équipe précédente, où elle s’occupait principalement des rapports internes et des contacts avec d’autres instances.

 

Bruno de Halleux, qui est de Bruxelles, a accepté de prendre en charge la lourde et délicate tâche de trésorier. Il veillera sur nos recettes et nos dépenses. Il sera à la fois l’aiguillon de nos actions et le principe de limitation de nos excès.

 

Enfin, nous aurons deux délégués aux cartels : René Raggenbass, qui est l’actuel président de l’ASREEP, en Suisse, et Joanne Conway qui est encore jusqu’à ce soir la présidente de notre Société irlandaise, l’ICLO. Ils mettront tous deux leur énergie, que je sais grande, à développer le transfert de travail vers l’école.

 

Une commission Russie-Ukraine est constituée avec Bernard Seynhaeve et Ruzanna Hakobyan pour aider au développement de la psychanalyse dans ces pays. C’est une région où la Fondation du Champ freudien accorde un important soutien pour l’organisation de séminaires et un soutien financier pour l’organisation de stages et de voyages de formation. Je coordonnerai moi-même notre activité avec Ève Miller-Rose pour le Champ freudien. Je tiens à la remercier du souci qu’elle a du travail de nos collègues à l’Est.

 

Je compte aussi accompagner, personnellement, au mieux l’évolution de notre Groupe aux Etats-Unis. La NLS a été au départ fondée pour rassembler les groupes épars en Europe et, plus largement, le monde anglo-saxon — c’est pour cette raison que notre école est bilingue. C’est donc très logiquement que le Lacanian Compass en fait partie, comme d’ailleurs le groupe australien. Les Etats-Unis sont un très grand pays qui a son style propre. Nous nous souvenons certes du piège freudien où la peste s’est réduite dans une psychologie adaptative. Mais aujourd’hui l’introduction d’une clinique lacanienne rigoureuse et d’un travail d’école qui cherche à s’orienter sur le réel s’y poursuit et s’y développe, ce dont nous pouvons nous réjouir, et qu’il nous faut soutenir. Notre groupe américain est très actif pour la NLS. Le nouveau site est réalisé avec leur aide.

 

La revue de la NLS, The Lacanian Review, doit beaucoup au travail de nos collègues nord-américains. Elle poursuivra sous la formidable direction de Marie-Hélène Brousse, avec aussi la Lacanian Revue Online à laquelle Florencia Shanahan consacre beaucoup d’énergie.

 

*     *     *

 

Nos amis gantois ont été privés du Congrès cette année. Nous avons donc décidé que le prochain Congrès de la NLS aura lieu à Gand. Ce sera les 22 et 23 mai 2021, avec l’Assemblée Générale le vendredi 21 au soir.

 

Je souhaitais que le thème articule corps et langage. Jacques-Alain Miller m’a proposé comme titre “Effets corporels de la langue”. Ce titre, précis et large, avec une certaine originalité puisque c’est la première fois qu’on parle d’effets corporels, est à décliner dans ses diverses références. De la mortification du signifiant dans le premier temps de l’enseignement de Lacan, à la frappe du signifiant sur le corps et ses effets de jouissance dans le dernier Lacan. Dans la clinique cela couvre les maladies de la mentalité et les phénomènes de corps. C’est aussi l’évènement de corps, par où ce titre s’inscrit dans la suite du thème de l’interprétation, de la vérité à l’évènement.

 

Voilà.

 

Nous avons donc deux rencontres importantes cette année : le 16 janvier à Dublin pour une exceptionnelle Journée de la passe et les 22 et 23 mai à Gand pour notre Congrès “Effets corporels de la langue”.

 

A bientôt

 

 


 

Jacques Lacan a fondé l'École de psychanalyse pour d'offrir une organisation à ceux qui l'ont suivi, analystes et non-analystes, dans le but de reconquérir le Champ freudien, qu'il a embrassé comme sa tâche principale. C'est devenu à ce jour une expérience "sérieuse" au sens lacanien, une expérience qui fait série : La NLS est la 7è École à avoir été fondée par Jacques-Alain Miller au sein de l'Association Mondiale de Psychanalyse.